Mobiliser sur le projet après la peine

De nombreux jeunes en situation de délinquance sont en manque de projet de vie et d’opportunités pour le construire. La sanction peut aussi être un temps pour faire mûrir ce projet, et la peine de Travail d’Intérêt Général est propice à l’émergence d’un tel élan.

L’association Chantiers-Passerelles anime des modules de mobilisation pour permettre aux personnes de construire leur projet professionnel après la peine.

Notre méthodologie d’accompagnement :

Accueillir : écouter les attentes et les besoins de chaque personne accompagnée

Mobiliser : utiliser les forces du groupe pour mobiliser les participants sur leur projet

Projeter : Travailler en individuel le projet concret et sa mise en action

Faire passerelle : Favoriser l’orientation vers les acteurs de la formation et de l’emploi, en assurant une continuité d’accompagnement

Nos ateliers collectifs :

Parler de soi de manière positive : Saisir l’importance d’une présentation claire et engageante dans son rapport aux autres.

Questionner son projet professionnel : Identifier les valeurs et les aspects qui nous attachent à un métier, se fixer des objectifs pour découvrir un métier et prendre conscience de la réalité de ses compétences et du marché.

Utiliser ses ressources dans sa démarche de recherche d’emploi : Valoriser l’expérience TIG dans son parcours, faire le lien entre ses compétences et expériences professionnelles et son projet.

Adopter une posture professionnelle : Saisir les éléments d’une posture professionnelle efficace, comprendre les codes de l’entreprise.

Trouver sa place de citoyen dans la société : Questionner son identité et sa place d’acteur dans la société.

Inscrivez-vous à la newsletter Chantiers-Passerelles !

Inscrivez-vous à la newsletter Chantiers-Passerelles !

 

En vous inscrivant, vous recevrez périodiquement (environ une fois par trimestre) la lettre d'informations et d'actualités de l'association Chantiers-Passerelles.

Votre inscription est bien prise en compte !